Bien-être

Le coup de mou du mois de Février…

« Prend soin de ton corps pour que ton âme ait envie d’y rester ». Proverbe indien. 

En ce moment, en cours, je constate que les élèves sont quelque peu fatigués. Nous sommes tous dans le même cas, il s’agit du traditionnel coup de mou de début d’année. Les fêtes sont passées, l’excitation des réunions de famille et des échanges de cadeaux aussi, le soleil se fait rare et le froid est bel et bien là. Résultat, nous voilà tout raplapla… Il faut savoir qu’en période de froid, le corps dépense beaucoup d’énergie pour le combattre, pour y faire face. Le soleil manquant, la vitamine D ne nous aide pas vraiment.

Il faut donc user et abuser des (vraies) bonnes choses pour y remédier. Voici mes conseils…

  1. La première chose que je conseille vivement de faire dès le réveil est de prendre conscience de son corps, de sa respiration et du cadeau qu’est la vie. Prendre une profonde inspiration en s’étirant puis expirer en se laissant fondre dans le lit… Puis recommencer… Etre en pleine conscience, dans l’instant présent, sans penser à la tonne de corvées ou de rendez-vous que l’on a dans la journée. Evidemment je décris le réveil idéal. Il y a effectivement des réveils un peu plus musclés aidés par un bébé qui hurle pour qu’on lui donne à manger, un homme (ou une femme) qui réclame sa paire de chaussettes préférée, ou une ado qui râle parce que son jean n’est pas lavé. Dans ces cas-là, allez aux toilettes, mettez-vous en pause et respirez (j’avoue c’est pas l’idéal). Bon je caricature un peu mais trouvez un moment dans cette matinée pour vous y coller. Ces quelques minutes au démarrage de la journée sont plus précieuses que vous ne l’imaginez
  2. Buvez. Avant d’avaler votre traditionnel petit déjeuner, buvez un grand verre d’eau à température ambiante. Vous pouvez y ajouter du citron bio et cela permettra à votre organisme de faire démarrer la machine. Le pouvoir alcalanisant du citron (qui n’est pas acide du tout contrairement aux idées reçues) régulera la montée du taux de sucre dans le sang au cours de votre journée. (en plus de ça, il nettoie votre foie, renforce vos défenses immunitaires, favorise la digestion et j’en passe…)
  3. Place au petit-déjeuner. Ca je vous laisse gérer. De mon côté en ce moment (il est important de  varier) c’est café noir, cracottes à la chataigne légèrement beurrées et quelques fruits secs. Evidemment, je déconseille les corn flakes (c’est super bon je sais) et les gâteaux industriels. 
  4. Ne zappez pas le 10h. C’est le moment idéal pour reprendre un peu d’énergie. De mon côté j’ai opté pour des fruits (qu’il est idéal de manger en dehors des repas) et une grande tasse de « lait d’or », cette boisson merveilleuse aux pouvoirs magiques. Là, c’est mon côté Yogaddict qui parle. Vous pouvez retrouver la recette un peu partout sur le web mais il s’agit d’une boisson que l’on fait maison avec du lait d’amande, de l’huile de coco, de la pate de curcuma et du miel. C’est très bon et tout le monde sait que le curcuma, après le chien, est le meilleur ami de l’homme. Aux oubliettes les rhumes et autres parasites de l’hiver et, sur du long terme, cela éloigne les maladies en renforçant nos défenses immunitaires puissance 1000.
  5. Faites une activité physique. Evidemment, en prof que je suis, il fallait bien que je la place celle-là ! L’activité physique est indissociable d’une bonne santé. Essayez, découvrez et trouvez le cours qui vous fera du bien. Danse, foot, randonnée, zumba, peu importe mais bougez ! Les endorphines jouent un rôle essentiel sur le moral qui est au plus bas en période de froid (et sur bien d’autres choses). Au début c’est difficile, il faut sortir de chez soi, il fait nuit et froid dehors etc… Mais une fois ce palier passé, vous ne pourrez plus vous en passer.
  6. Diminuez le sucre. Il est partout, tout le monde le sait. Alors détectez-le et fuyez-le. Son pouvoir addictif rendra le boulot difficile au début mais au fil du temps c’est un aliment que vous fuirez naturellement, tout vous paraîtra écoeurant. Il n’apporte rien de bon. Préférez le sucre que l’on trouve dans les aliments brutes non transformés comme les fruits ou les légumes.
  7. N’oubliez pas le goûter. Non je ne fais pas allusion à une grosse tarte au citron ou à une boite de macaron mais plutôt à un bon fruit (pas trop mûr c’est meilleur pour les radicaux libres) ou une poignée d’amandes ou de noisettes. Elles sont « coupe-faim » et bourées d’acides gras essentiels. 
  8. Le soir, mangez léger. Une soupe de légumes, un peu de pain aux céréales, pas de fruits mais plutôt un yaourt (au soja pour moi) et au lit ! Mangez tôt (19h), ne dormez pas trop tard, mais espacez les deux. Il vaut mieux éviter de s’endormir sur la digestion. Lisez un livre dans le salon ou regardez un bon feuilleton. Encore une fois, il s’agit du sénario idéal. Alors piochez là-dedans ce que vous pouvez.

 

Attention, il ne s’agit pas d’une diète de tout ce qui nous fait plaisir, mais d’une routine solide sur du long terme qui nous permettera de temps de temps de céder à nos tentations préférées, sans culpabiliser. L’habitude fait la routine. Elle est difficile au démarrage mais c’est cadeau ensuite 🙂

J’espère que ces quelques conseils vous aideront à affronter la fin de l’hiver et sachez que je reste à votre dispo avant, pendant ou après les cours pour vous conseiller et vous aider du mieux que je peux…

Je vous souhaite une douce journée,

Namaste,

Hama.

(crédit photo : Thibaut)

2 réflexions au sujet de “Le coup de mou du mois de Février…”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s